X
Bienvenue !


Perdu ou oublié ?

C'est votre première visite de

X

Envoyer un message

Mon nom :


Mon prenom :


Mon email :


Objet :


Mon message :

Fiche / Notice / Image
Nom :
Prénom :
Naissance :
Décès :




Vous pouvez saisir le titre d'un ouvrage ou la cote d'une archive :

Titre/Acte :
Auteur/Cote :
Page(s):


   Année :

ou une notice individuelle familiale générale   Public
Si la notice provient de Wikipédia, recopiez ci-dessous l'adresse de
la page Wikipédia (c'est obligatoire !) : Plus...
Nouveau sujet
Le Forum

Date Auteur Sujet  


21.06.2018   14:40

JAC1147
Claude de BLONAY
Coseigneur de Saint-Paul
Après le décès de son épouse, dont il eut 9 enfants, il entra dans les ordres, fut prieur de Saint-Paul, de Peillonex, chanoine de saint Pierre de Genève, préfet de la sainte maison de Yhonon et curé de Syz
Source : Foras vol 1 page 224
Notice
Arbre


21.06.2018   07:03

galatrave
Jean de (seigneur de Saint-Joncière) GAUSSEN
Pouvez-vous justifier cette filiation ?
Notice
Arbre


19.06.2018   12:38

galatrave
Guillemette de ZZ_524664
Guillemette de LUNEL, n'est pas la mère de Guillaume de Sabran, ni la femme de Rainier Ier.
Elle est la femme de l'autre branche : Raymond de Sabran Uzès, fils de Elzéar de Sabran et Guillemette Amic de Sabran.

Voir ML et Galian, Roglo, etc., etc.
Notice
Arbre


18.06.2018   17:00

renala50
Guillaume (Seigneur du Lorey, de Campond et de la LE ROY d'AMIGNY
Seigneur du Lorey, de Campond et de la Haule
Notice
Arbre


16.06.2018   07:33

LaurentWQT
Marie Catherine CAILLOU de PRECOURT
Je confirme que Marie Catherine CAILLOU est bien la fille de Louis CAILLOU (1695-1755) et de Catherine PANON (1702-1743). Cela est dit dans de nombreux ouvrages ainsi que dans tous les arbres généalogiques sur Internet. Cette branche doit donc être mise en bleu et non pas en gris.
Notice
Arbre


15.06.2018   08:32

csantus
Eudo de LA ZOUCHE
Eudo la Zouche of Haryngworth, d. bet. 28 Apr and 25 June 1279; m. Milicent de Cantelou. [Magna Charta Sureties] ----------------------------- Eon la Zouche (not necessarily a "younger" brother of William, though probably so of Alan); m. by 13 Dec 1273 Millicent (d. by 7 Jan 1298/9), daughter of William de Cauntelo and widow of John de Mohaut, and d. 28 April-25 June 1279. [Burke's Peerage, p. 3102] ----------------------------- Eudo, from whom the Zouches, Barons Zouche, of Haryngworth derive. [Sir Bernard Burke, Dormant, Abeyant, Forfeited, and Extinct Peerages, Burke's Peerage, Ltd., London, 1883, p. 598, Zouche, Baron Zouche, of Ashby, co. Leicester] Sources: Title: Magna Charta Sureties 1215, Frederick Lewis Weis, additions by Walter Lee Sheppard Jr, 5th Edition, 1999 Page: 74-4, 146-4, 60-5, 80-4 Text: Eudo is Brother of Alan not a son. Title: Burke's Peerage & Baronetage, 106th Edition, Charles Mosley Editor-in-Chief, 1999 Page: 12, 3102 Text: Eon la Zouche Title: Ancestral Roots of Certain American Colonists, 7th Edition, by Frederick Lewis Weis, additions by Walter Lee Shippard Jr., 1999 Page: 234a-32 Text: Eudo La Zouche of Cauntelo Title: Magna Charta Sureties 1215, Frederick Lewis Weis, additions by Walter Lee Sheppard Jr, 5th Edition, 1999 Page: 74-4 Title: Burke's Peerage & Baronetage, 106th Edition, Charles Mosley Editor-in-Chief, 1999 Page: 3102 Title: Ancestral Roots of Certain American Colonists, 7th Edition, by Frederick Lewis Weis, additions by Walter Lee Shippard Jr.,
Notice
Arbre


15.06.2018   07:59

csantus
Eleanor BERKELEY
Daughter of Sir John Berkeley of Beverstone, descendant of King John, by his second wife, Elizabeth de Betteshorne, daughter of John de Betteshorne. Granddaughter of Sir Thomas de Berkeley and Katherine de Clivedon.
Wife of Sir John Arundel FitzAlan, Knight of Bath and Lord Mautravers, son of Sir John Arundel and Elizabeth le Despenser. They were married before 1407 and produced two sons:
Sir John Arundel, 14th Earl of Arundel
William, Knight of the Garter and 16th Earl of Arundel
Sir John Arundel died 21 April 1421.
Eleanor married a second time to Sir John Poynings, son of Sir Robert Poynings and Eleanor Grey. They were married after 1421 and had two sons and one daughter, Eleanor who would marry Sir Henry de Percy.
Eleanor married a third time to Sir Walter Hungerford, Knight of the Garter and Bath, 1st Lord Hungerford, as his second wife. They were married before 08 May 1439, and had no children. Walter died 09 August 1449.
Eleanor died testate 01 August 1455, her will directing her burial at Arundel with her first husband.
(bio by Anne Shurtleff Stevens)
Notice
Arbre


14.06.2018   16:03

renala50
Guillaume (seigneur de Russy et de Percy) PICOT
Il est tué à la bataille d'Azincourt entre l'armée française (18 000 hommes) et celle du roi d'Angleterre Henri V , qui défait les français avec 6 000 hommes seulement.
La cavalerie lourde, rendue moins efficace par un terrain boueux et les retranchements anglais, est transpercé par les archers anglais en majorité gallois, équipés de grands arcs à très longue portée. Cette bataille, où la chevalerie française est mise en déroute par des soldats anglais inférieurs en nombre, est considérée comme la fin de l'ère de la chevalerie et le début de la suprématie des armes à distance sur la mêlée.
Notice
Arbre


14.06.2018   12:29

ALB0410
Guillaume (seigneur de Villaudé) AGUENIN-LE-DUC
Cité le 03/01/1480.
Notice
Arbre


14.06.2018   12:23

ALB0410
Raymond de (seigneur d'Estivaux) LAVERGNE
Cité en 1525.
Notice
Arbre


14.06.2018   12:22

ALB0410
Gabriel du (seigneur de La Bastide) AUTHIER de LA BASTIDE
Cité le 06/09/1623 et en 1625.
Notice
Arbre


13.06.2018   20:25

renala50
Louise de GOUBERVILLE


Loyse de GOUBERVILLE
Traité de mariage du 1er jour de juin 1575 à RUSSY (14) « Il est accordé par noble homme Gilles de Gouberville Sieur du lieu et de Russy à Jehan Noyon, fils Pierre de Maulpertus, Loyse fille naturelle du dit Sieur pour femme et espouse du dit Jehan, avec tels meubles et rente, comme le dit Sieur a donné à Thoumine*, femme de Jehan Chandeleur, pourveu que les parties soyent contents de la personne l'un de l'austre. Faict et accordé à Russy le mercredy 1er juin 1575. » Signez : de GOUBERVILLE, Jehan CHANDELEUR, marque du dit NOYON. Fille naturelle de Mr de Russy, curé de Gouberville, oncle de Gilles de Gouberville
Notice
Arbre


13.06.2018   20:17

renala50
Gilles PICOT de GOUBERVILLE
Gentilhomme normand, de petite mais ancienne noblesse, Gilles Picot est le fils aîné de Guillaume V Picot, seigneur de Gouberville, et de Jeanne du Fou, fille de Guillaume du Fou, seigneur de Barville, au Mesnil-au-Val et capitaine du château de Cherbourg.
Installé au Mesnil-au-Val, Gilles succède à son père pour la charge de lieutenant des Eaux et Forêts pour la vicomté de Valognes en 1543. En 1544, il hérite, de son père, des seigneuries de Gouberville et du Mesnil-au-Val, puis en 1560 de la seigneurie de Russy de son oncle Jean Picot, prêtre.
Notice
Arbre


13.06.2018   08:47

csantus
Jean de CACQUERAY
Dans une généalogie de la maison de Caqueray, établie en 1720,
par les juges d'armes de France, il est dit, à l'article concernant
Jean de Caqueray, écuyer, sieur de Vimont, à qui ce manuscrit
donne pour épouse Jeanne de Bouju, fille de noble homme Jean de
Bouju, sieur de la Croix-des-Mallets et de Louise de Belleville :
« Il gît avec sa femme dans l'église de Saint-Martin de Bezu-la-
Forêt, en la chapelle Notre-Dame, sur la vitre de laquelle est
représentée l'Annonciation de la Vierge et au bas un gentil-
Ci) Arch. de la Seine-Inf.



- 25 -



homme armé, l'épée au côté, et une demoiselle, tous deux à
genoux avec les écussons de leurs armes, et au bas se lit :

« Cy gisent nobles personnes Jean de Caqueray, écuyer et
damoiselle Jeanne de Bouju, sa femme, lesquelles trépassèrent au
mois de mars 1537 (1). »,

M. d'Hozier, dans la courte notice qu'il a publiée sur la même
maison (2), cite une enquête produite, le 8 février 1688, par cette
famille, pour la justification de l'ancienne possession de ses armes,
prouvant, avec un peu moins de détails, la citation que je viens de
faire; il donne à tort au père de Jeanne de Bouju le prénom de
Josse.

Jean de Caqueray et Jeanne de Bouju furent donc inhumés
dans la chapelle de la sainte Vierge de l'église de Bezu-la-Forêt.

Ce Jean de Caqueray était le même que le sieur de Vimont, qui
avait acquis, en 1503, de Robert de Brossard, son droit à la ver-
rerie de la Haye.

J'ai voulu m'assurer si ce qui avait été constaté par l'enquête
de 1688 se voyait encore dans l'église de Bezu-la-Forêt ; j'ai été
visiter cette très-ancienne église le 14 mai 1868 et j'ai reconnu
que trois siècles n'avaient rien effacé, rien altéré : Jean de Caque-
ray et Jeanne de Bouju sont représentés à genoux, les mains
jointes, Jean de Caqueray la tête nue, avec sa longue épée. A
côté des armes de la maison de Caqueray, d'or, à trois roses de
gueules, posées deux en chef et une en pointe, se voient celles
de Jeanne de Bouju, de gueules, à trois chevrons d'or.

Au-dessous de l'image des deux aïeux de tant de verriers qui ont
porté leur industrie dans toutes les parties de la Normandie,
on lit :

« Cy gissent nobles persones Jehan de Caquerey escuier et
damoiselle Jehane sa feme lesquels trépassèrent en mars »

Une couche de crasse rend invisibles les chiffres qui terminent
cette épitaphe.

Les armes de Jeanne de Bouju, peintes sur la verrière, ne se
rapportent pas entièrement à celles de la branche de la maison de
Bouju à laquelle appartenait Jeanne.

(1) V. la liasse de Caqueray, aux Mss. de la Bibl. nation.

(2) Armoriai général de France, Reg. 1 er , t. i, p. 112.



- 26 -



Les armes que MM. de Bouju, sieurs de la Croix, du Hêtre-
Alain et de Bosc-le-Borgne, présentèrent pour être enregistrées à
l'Armoriai général, lorsqu'en 1668, ils furent maintenus dans leur
noblesse d'extraction par l'Intendant de la généralité de Rouen,
étaient d'or, à trois chevrons d'azur. «

Cette dissemblance entre les armes peintes, en 1537, sur le
vitrail de Bezu et celles enregistrées à l'Armoriai ne doit pas sur-
prendre. Antérieurement à la recherche des usurpateurs de la
qualité noble, ordonnée par Louis XIV, les familles nobles avaient
la fâcheuse habitude de faire subir, selon leur fantaisie, des chan-
gements à leur blason en conservant les pièces honorables.

Les trois chevrons se trouvent bien dans les armoiries très-
visibles encore à Bezu, comme ils se trouvent dans le blason enre-
gistré à l'Armoriai.

Aucun doute ne peut exister sur l'identité de « Jehane » citée,
suivant l'usage du temps, sous son seul prénom, dans l'épitaphe
dont j'ai pris le texte : C'est bien Jeanne de Bouju, fille de Jean
de Bouju, écuyer, sieur de la Croix-des-Mallets et de Louise de
Belleville, et qui épousa, par contrat passé devant les tabellions
des Trois-Villes-Saint-Denis (1), au manoir de la verrerie de la
Croix, paroisse de Beauvoir-en-Lyons, le 30 novembre 1497,
Jean de Caqueray, écuyer, sieur de Vimont, fils aîné de Guillaume
de Caqueray, écuyer, sieur delà Folie en Valois et d'Antoinette du
Bosc de Radepont.
Notice
Arbre


13.06.2018   08:32

csantus
Guillaume de CACQUERAY
Une généalogie manuscrite de la maison de Caqueray, par les
Juges d'armes, citée dans ma notice sur la verrerie de la Haye, et
le Tableau généalogique et historique de la même famille,
oeuvre aussi manuscrite de l'abbé de Caqueray de Quenneville,
chapelain titulaire, en 1764, de l'église cathédrale de Rouen,
m'apprennent que noble homme Guillaume de Caqueray, écuyer,
seigneur de la Folie au comté de Yalois, après avoir demeuré en
ce lieu, vint se fixer en Normandie ; qu'il épousa, en 1468, An-
toinette du Bosc de Radepont; qu'il habitait une verrerie dans le
comté d'Eu en 1493 et ne vivait plus l'an 1497
Notice
Arbre


13.06.2018   06:12

tderoovere
Maurice van CUTSEM
Industriel (tanneries) Bourgmestre de Soignies.
Notice
Arbre


13.06.2018   06:12

tderoovere
Gustave van CUTSEM
Industriel (tanneries) Bourgmestre de Soignies.
Notice
Arbre


13.06.2018   06:10

tderoovere
François de ROOVERE
Docteur en droit Administrateur-délégué.
Notice
Arbre


13.06.2018   06:07

tderoovere
Paul HACHEZ
Ingénieur Capitaine du génie.
Notice
Arbre


13.06.2018   06:06

tderoovere
Arthur HACHEZ
Directeur général Société Nationale Distributions d'eau.
Notice
Arbre


13.06.2018   06:05

tderoovere
Michel HACHEZ
Marchand.
Notice
Arbre


13.06.2018   06:04

tderoovere
Frédéric HACHEZ
Négociant.
Notice
Arbre


13.06.2018   06:04

tderoovere
Adolphe HACHEZ
Maître de carrières.
Notice
Arbre


13.06.2018   08:47

csantus
Jean de CACQUERAY
Il achète en 1503 à Robert de BROSSARD les parts de la Verrerie et seigneurie de la Haye. Il est Gentilhomme Verrier à la verrerie de la Croix associé avec les Le Vaillant. Son portrait se trouve sur un vitrail du XVIe Siecle, avec celui de sa femme, dans l'église de Bézu-la-Forêt.
Notice
Arbre


12.06.2018   13:44

csantus
Antoinette du BOSC
dite du Bosc de Radepont, mariée avec Guillaume de Cacqueray
Notice
Arbre


09.06.2018   12:23

ROC0017
Cyriac JEGARD
Figaro 9 juin 2018
Notice
Arbre


09.06.2018   12:14

ROC0017
Adrien de NOAILLES
Figaro 9 juin 2018
Notice
Arbre


09.06.2018   12:07

ROC0017
Léonore SCHULENBURG-BEETZENDORF
Figaro 9 juin 2018
Notice
Arbre


09.06.2018   12:04

ROC0017
Loup GUÉRIN
Figaro 9 juin 2018
Notice
Arbre


09.06.2018   12:04

ROC0017
Diane GAILLOT
Figaro 9 juin 2018
Notice
Arbre


09.06.2018   12:00

ROC0017
Gabrielle LE PRADO
Figaro 9 juin 2018
Notice
Arbre


09.06.2018   11:19

LaurentWQT
Nicolas d' ORAISON
Fils de Bertrand et d'Isabeau de Sabran, Nicolas d'Oraison est né vers 1500 et décédé en 1581. Coseigneur de Clumanc, il appartient à la petite noblesse de l'arrière-pays aixois (Clumanc est une commune des Alpes de Haute-Provence située à quelques dizaines de kilomètres de Digne). En 1522, Nicolas épouse Louise de Glandevès et, sans doute sous l'influence de sa belle-famille, embrasse la religion réformée. Nicolas succède à son père entre 1530 et 1540, en pleine force de l'âge mais, poussé par des besoins d'argent, il commence à vendre des découpes de sa seigneurie. En 1545, sa vie bascule car il est impliqué dans le meurtre d'un manant, probable émissaire des acheteurs du château de Clumanc, François et Louis de Barras, ses voisins du Thoard. Quelques mois plus tard, avec plusieurs de ses compagnons d'infortune, il s'évade des geôles d'Aix. Il est alors condamné à la peine de mort par contumace. Après une longue période de clandestinité et, ayant probablement eu la douleur de perdre son fils unique Antoine, il se rend à la justice et vit quelques années en résidence surveillée à Aix. Il meurt en 1581, octogénaire ou presque... (Source : site internet de Thierry et Hélène Bianco : http://thierryhelene.bianco.free.fr).
Notice
Arbre


07.06.2018   19:55

LaurentWQT
Paul LEMAIRE
Administrateur d'une manufacture de maroquins à Choisy-le-Roi.
Notice
Arbre


07.06.2018   19:52

LaurentWQT
Eugène LEMAIRE
Marchand épicier à Lagny.
Notice
Arbre


07.06.2018   19:48

LaurentWQT
Pierre Jacques CARON
Marchand épicier à Paris.
Notice
Arbre


07.06.2018   19:44

LaurentWQT
Joseph LAURENS
Officier de santé à Paris, chirurgien aide-major des camps et armées du roi.
Notice
Arbre


07.06.2018   19:42

LaurentWQT
Jean-Baptiste LAURENS
Maître chirurgien à Barrême (Alpes-de-Haute-Provence).
Notice
Arbre


07.06.2018   19:36

LaurentWQT
Joseph MICHEL
Notaire royal à Barrême (Alpes-de-Haute-Provence).
Notice
Arbre


07.06.2018   19:31

LaurentWQT
Etienne MICHEL
Notaire royal à Senez puis à Barrême (Alpes-de-Haute-Provence).
Notice
Arbre


07.06.2018   19:59

LaurentWQT
André MICHEL
Cardeur à laine, maître cardeur à laine, marchand à Barrême (Alpes-de-Haute-Provence).
Notice
Arbre


06.06.2018   13:56

renala50
Guillaume d' (seigneur de Chiffrevast) ANNEVILLE
le 26 janvier 1463 (1462/3 julien) Chez Mr. Le Cerf -
Tabellion à Valognes, 50700, Manche, Basse-Normandie, FRANCE est passé un acte avec Robert de Percy, son oncle, seigneur de Chiffrevast, par lequel celui-ci lui cède les Fief, Terre et Seigneurie de Chiffrevast.


Le 24 mai 1465 Il rend aveu au Roi pour Chiffrevast.
Notice
Arbre


06.06.2018   13:14

renala50
Robert d' (écuyer, sieur de Chiffrevast) ANNEVILLE
Ecuyer, sieur de Chiffrevast, de Montaigu et de Tourlaville

Gand maître enquêteur des Eaux et Forêts de France

Le 17 novembre 1496 il fait aveu pour la seigneurie de Chiffrevast
Notice
Arbre


06.06.2018   12:56

renala50
Jean (écuyer, seigneur de Teurthéville, du Grand Planne) LE BRETON
Le 22 avril 1547, il passe un accord avec Guillaume d'Anneville son beau-frère.
Notice
Arbre


06.06.2018   12:44

renala50
Aubin (sieur de Teurthéville-Bocage) LHERMITTE
Le 17 mars 1551, il fait aveu du quart de fief de haubert qu' il tient de son épouse Guillotte Le Breton, ainsi que de la part de sa belle-soeur Guillemine, pour le fief dit de Fontaines

par M.H. Boucher, CG50, relevé au CARAN, aveux du Bailliage de Costentin et Mortain, pages 268/273
Notice
Arbre


06.06.2018   12:35

renala50
Thomas (écuyer, Verdier de Valognes) MICHEL
Un verdier est un officier des Eaux et Forêts, qui avait en garde et sous sa juridiction un territoire boisé (une Verderie)
Notice
Arbre


05.06.2018   19:47

csantus
Marguerite Ursule LE JAY du BUISSON
Henri de Mazières-Mauléon
Notice
Arbre


04.06.2018   13:15

csantus
Charles MARTEL
cité en 1567, 1576, dispensé du ban et de l'arrière ban en 1576-77
Notice
Arbre


02.06.2018   15:23

jljeret
Florestan de RICARVILLE
En 1602 a fait construire une ferme fortifiée sur la commune de Osmoy Saint Valery (76) bâtiment encore existant et en bon état classé aux monuments historiques en 1930.
voir précisions commune Osmoy Saint Valery
Notice
Arbre


01.06.2018   20:08

renala50
Jeanne de LOUBÈS
8 mars 1492 à Thouars (Deux-Sèvres)) : les héritiers de son premier mari lui cèdèrent pour elle et les siens, l' Hôtel et la seigneurie de la Martinière, en Poitou, avec tous les biens...
Inhumée à Tamerville (Manche)
Notice
Arbre


30.05.2018   14:26

lemonsyl
Marguerite VEYRIER
Mariage Jean-Baptiste VEYRIER du MURAUD/Marguerite VEYRIER à Eybouleuf, registre paroissial d' Eybouleuf 1769 P128/229
Dispense de consanguinité du 3ème degré obtenue auprès du pape Clément
Notice
Arbre


30.05.2018   14:24

lemonsyl
Jean-Baptiste VEYRIER du MURAUD
Mariage Jean-Baptiste VEYRIER du MURAUD/Marguerite VEYRIER à Eybouleuf, registre paroissial d' Eybouleuf 1769 P128/229
Dispense de consanguinité du 3ème degré obtenue auprès du pape Clément

Décès de Jean-Baptiste VEYRIER du MURAUD le 13/04/1800, Registre d'état civil ville de St Léonard an VIII p35/160
Notice
Arbre


28.05.2018   21:15

ROC0017
Myriam "Mimi", dessinatrice, LIEBRAY
figaro du 26/05/2018
Notice
Arbre


27.05.2018   06:34

MON0628
Marie de (bâtarde de France) VALOIS
https://www.persee.fr/doc/bec_0373-6237_1900_num_61_1_452598
Notice
Arbre


26.05.2018   21:16

ALB0410
Réforciat, seigneur d' AGOULT
Cité en 1300.
Notice
Arbre


26.05.2018   08:46

ROC0017
Anne-Dauphine de ROUGÉ
figaro 27/05/2018
Notice
Arbre


26.05.2018   08:42

ROC0017
Domitie AUBERGY-BROSSIER de LAROULLIÈRE
figaro 27/05/2018
Notice
Arbre


26.05.2018   08:35

ROC0017
Gabrielle CONVERT
figaro 27/05/2018
Notice
Arbre


26.05.2018   08:27

ROC0017
Marine DARGNIES
figaro 27/05/2015
Notice
Arbre


26.05.2018   08:06

ROC0017
Emeric LEFEBVRE d'ARGENCÉ
figaro 27/05/2018
Notice
Arbre


26.05.2018   08:02

ROC0017
Paul de POMPERY
figaro 26/05/2018
Notice
Arbre


26.05.2018   08:00

ROC0017
Madeleine BARBARIN
figaro 26/05/2018
Notice
Arbre


25.05.2018   14:59

ROC0017
Suzanne de ROUZÉ
décés carnet du jour du Figaro du 25 05 2018
Notice
Arbre


24.05.2018   20:44

Beaumont
Raymond de (dit Le Flamand) BERNARD
Raimond Bernardi, dit Flamenc, du lieu de Bellaffaire, reçut, le 18 novembre 1391,
des lettres-patentes de Marie, reine de Jérusalem et de Sicile, comtesse de Provence et de Forcalquier,
pour sa mise en possession de la terre du Caire, dans lesquelles lettres-patentes Raimond est qualifié de "noble, docteur ès droit"
maître rational de la grand-cour de cette princesse, juge des secondes appellations de Provence, garde des sceaux de la même Reine.
Louis II, roi de Sicile et de Jérusalem, lui accorda d'autres lettres patentes datées du 1er mars 1400, dans lesquelles il est qualifié
de "Maginifique seigneur et chevalier"
Notice
Arbre


21.05.2018   21:51

CapPerg
Catherine de CHAPELU
Notaire Royal
Notice
Arbre


16.05.2018   11:47

rivieral
Jacques d' (seigneur de la Bastide) ADILLON de SAMPZON
http://en.calameo.com/read/0003575507889753fbe19

Voir lé généalogie ADILLON de SAMPZON

Source : article de Wikipedia (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA
Notice
Arbre


14.05.2018   10:01

MON0628
Frank-Théobald DILLON

Lieutenant-général, frère du précédant, onzième et dernier enfant de Robert Dillon, né à Bordeaux en 1764 et mort à Paris en 1837. Engagé dans les Volontaires étrangers de la Marine (1778), il part pour l'Amérique avec ce corps, devenu Légion de Lauzun, dans l'armée de Rochambeau; est nommé lieutenant aux Hussards de Lauzun (1782), capitaine (1785), fait ses preuves de chevalier de Malte, et est promu major au régiment de Dillon. Il rejoint ce dernier corps qui s'était reformé dans l'émigration et qui passa au service de l'Angleterre(1794) pour tenir garnison en Portugal, à Minorque, à l'île d'Elbe, en Corse. Lieutenant-colonel en 1800, i lsuccède à son frère Edouard dans le commandement du régiment de Dillon (1801) qui se rend en Egypte, et prend part à la deuxième bataille d'Aboukir. Rentré en France à la Restauration, Franck Dillon est nommé maréchal de camp, 28 février 1815, commandant le département des Hautes-Alpes, puis la subdivision de Dijon. Chevalier de Saint-Louis, puis de la Légion d'honneur (1820). Il est admis à la retraite (1825) avec le grade de lieutenant-général honoraire.
Notice
Arbre


09.05.2018   20:23

gavrais56
Gilette ROBIOU
Mariage:
Archives numérisées d'Ille et Vilaine:
Acte de mariage / Vue 33/ 34

Mathurin Robiou est témoin lors du mariage de sa fille.

En revanche, il existe un autre acte de mariage concernant une Gillette Robiou fille de Michel Robiou et Julienne Herbert, à Saint Domineuc, le 17 Mai 1650 (Vue 32/ 34)
Notice
Arbre


09.05.2018   15:35

galatrave
Déodat de (seigneur de Caylus) CAYLUS
Guillaume Bernard d'OLARGUES est le père de Déodat de CAYLUS, sa mère est bien de CAYLUS.
Suivant JPB de Courcelles ; H de Barrau ; MLands ; roglo ; pierfit ; etc.

Citez vos sources SVP
Notice
Arbre


09.05.2018   14:37

galatrave
Caroline de COURTENAY
Caroline Eustachia, est bien la fille de Guillaume de Courtenay et de Frances Clack. Elle est née à Powderham en Angleterre.
Notice
Arbre


08.05.2018   08:31

galatrave
Miracle ou Miraille de LA VALETTE
Suivant Hippolyte de BARRAU et de JBP de COURCELLES
Notice
Arbre


03.05.2018   15:15

IMB1701
Antoinette DUMAS
Décès: http://www.archinoe.net/ark:/51302/b2559f0ffe02d87df7dd7fe7a02ca53d
Notice
Arbre


03.05.2018   15:11

IMB1701
Mathieu MAILLARD
Naissance: http://www.archinoe.net/ark:/51302/567b1f8e0d8d5888704ab1bd4492e063
Décès: http://archives.rhone.fr/ark:/28729/a011303477336CnJtFw/1/7
Notice
Arbre


03.05.2018   15:09

IMB1701
Anne FAYOLLE
Naissance: http://www.archinoe.net/ark:/51302/0137dd4bc92cb7b763ed647c7504405a
Décès: http://archives.rhone.fr/ark:/28729/a011303477336E77eqC/1/3
Notice
Arbre


03.05.2018   15:05

IMB1701
Claude FAYOLLE
naissance: http://www.archinoe.net/ark:/51302/00d9d537caf61c0c2d7fe3ac6b0cdf53
Notice
Arbre


03.05.2018   15:02

IMB1701
Jeanne CHARRETIER
Naissance: http://www.archinoe.net/ark:/51302/9519d18bca394ec9f25d04beac115bb8
Décès: http://www.archinoe.net/ark:/51302/63ae66074d171fbbd109628a153cc105
Notice
Arbre


01.05.2018   06:45

galatrave
Othon de LA ROCHE-SUR-L'OGNON
Surtout croisé en 1202 et duc d'Athènes et de Trèbes de 1205 à 1225

Source : article Famille de La Roche (Rigney) de Wikipedia (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA
Notice
Arbre


30.04.2018   18:12

BAR0144
Pierre JAILLARD
Administrateur de l'INSEE
Notice
Arbre


28.04.2018   09:06

greglazor
Single Piece Property "Send To Location" Issue
Hello,

It would either not work or send to an incorrect counter. I was able to get it to perform the way I wanted by creating a calculated property representative off all the necessary criteria on both the sending and receiving counter and using the calculated property. I tried several permutations and it eventually started sending the unit to random destination counters. I've never used the send to another counter before so I don't know if this issue exists in previous versions.

Hello,

Please help.

I didn't find the right solution from the Internet.

References:-
http://www.vassalengine.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=5763
[url=https://blog.advids.co/20-great-animated-company-overview-video-examples/]Company Overview Examples[/url]

Thanks
Répondre


28.04.2018   09:06

greglazor
Single Piece Property "Send To Location" Issue
Hello,

It would either not work or send to an incorrect counter. I was able to get it to perform the way I wanted by creating a calculated property representative off all the necessary criteria on both the sending and receiving counter and using the calculated property. I tried several permutations and it eventually started sending the unit to random destination counters. I've never used the send to another counter before so I don't know if this issue exists in previous versions.

Hello,

Please help.

I didn't find the right solution from the Internet.

References:-
http://www.vassalengine.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=5763
[url=https://blog.advids.co/20-great-animated-company-overview-video-examples/]Company Overview Examples[/url]

Thanks
Répondre


27.04.2018   23:51

GAR1317
Antoine BRAC
Docteur en Médecine de la faculté de Montpellier, bourgeois de Lyon.
Notice
Arbre


27.04.2018   23:48

GAR1317
Hugues DELAFONT
Echevin de Beaujeu (69)
Notice
Arbre


27.04.2018   22:38

GAR1317
Jehanne de (dame de Silly) BAUBE de VIENNE
NB : Ascendance erronée de Jeanne BAUBE, dame de Silly.
Notice
Arbre


27.04.2018   20:01

LaurentWQT
Marie Perrine FAVERAYS
On trouve dans Capedia le personnage suivant : Pierre PATARD (1620-1690), sieur de la Cherbonnière. Ce personnage a effectivement existé et j'en suis personnellement l'un des nombreux descendants.

Mais il y a une erreur qu'il faut absolument rectifier : elle concerne son épouse.

Dans Capedia, on nous dit que la femme de Pierre PATARD s'appellerait Marie Perrine de REUGNY de FAVERAY (1625-1660).
Or cela est totalement faux !

La véritable épouse de Pierre PATARD s'appelle en réalité Marie Perrine FAVERAIS (ou FAVERAYS) et non pas de REUGNY de FAVERAY. Elle est née le 26 mars 1627 à Fougères (Ille-et-Villaine) et elle a épousé Pierre PATARD le 30 octobre 1647 à Fougères. Marie Perrine FAVERAIS est la fille de Julien FAVERAIS et de Jeanne BRAUT : elle n'est donc pas la fille de François de REUGNY de FAVERAY et de Marie de LOUSEAU ! Marie Perrine FAVERAIS a eu au moins trois frères et soeurs, tous nés à Fougères : Michel né vers 1622, Julien né le 16/8/1624, Jeanne née le 1/04/1636.

Comment expliquer cette confusion entre Marie Perrine FAVERAIS et « Marie Perrine de REUGNY de FAVERAY » ? L'explication est très simple...

François de REUGNY de FAVERAY et son épouse Marie de LOUSEAU ont effectivement existé et ils sont signalés dans le « Dictionnaire de la noblesse » de La Chesnaye-Desbois, édition de 1778, page 76. Ils n'ont eu que deux enfants : Jean et Madeleine. On remarque immédiatement que La Chesnaye-Desbois ne mentionne donc à aucun moment l'existence d'une Marie Perrine de REUGNY de FAVERAY comme ayant été leur fille. Et pour cause : elle n'a jamais existé !

Malgré cette non-existence, un pseudo-généalogiste a cru bon d'affirmer, il y a quelques années, que Marie Perrine FAVERAIS (originaire de Fougères en Bretagne) était soi-disant la fille de ce François de REUGNY de FAVERAY (d'une famille nivernaise). Ce pseudo-généalogiste a bêtement tenu le raisonnement suivant : puisque Marie Perrine originaire de Fougères en Bretagne a pour patronyme FAVERAIS, alors elle est forcément une fille issue de la famille des REUGNY, seigneurs de Faveray dans le Nivernais ! Il a donc confondu le patronyme FAVERAIS, très répandu à Fougères au XVIIe siècle, avec le nom d'une terre située dans le Nivernais, également appelée Faveray (ou Favray). Une confusion des plus simplistes et naïves !

Il n'y a pourtant absolument aucun lien de parenté entre les FAVERAIS de Fougères et les REUGNY de FAVERAY du Nivernais.

Cela a par ailleurs été mis en évidence il y a plusieurs années déjà par Thibaut Patard, auteur d'une remarquable "Histoire généalogique des Familles Patard". Cet auteur a fait un très important travail de recherches dans les archives, notamment notariales, et pas seulement dans les registres paroissiaux. Il ressort de ces recherches que l'épouse de Pierre PATARD est en fait Marie Perrine FAVERAIS, d'origine bretonne, et non Marie Perrine de REUGNY de FAVERAY d'origine nivernaise.

Malgré cela, cette confusion perdure aujourd'hui. Non seulement dans la base Capedia mais aussi sur de nombreux sites de généalogie, à commencer par Geneanet où j'ai compté pas moins de 40 arbres généalogiques différents qui reproduisent cette même erreur !!! Marie Perrine FAVERAIS y apparaît sous le nom de « Marie Perrine de REUGNY de FAVERAY » ! Sans compter les arbres généalogiques sur d'autres sites comme Geni, Myheritage, etc.
Quelques arbres généalogiques sur Geneanet sont toutefois plus sérieux et évitent de relier Marie Perrine FAVERAIS à la famille de REUGNY. Mais ils sont très minoritaires.

Un exemple d'arbre sérieux sur Généanet, celui de Lydia POUJOULAT (lpoujoulat) :
https://gw.geneanet.org/lpoujoulat?lang=fr&pz=sandie&nz=poujoulat&ocz=0&p=perrine&n=faverais

Par ailleurs, la base ROGLO apporte la précision suivante : « Les Faverays, famille bourgeoise de Fougères, ne doivent pas être confondus avec la famille nivernaise de Reugny de Faveray, avec laquelle une confusion est parfois établie » (voir la page de Marie-Perrine Faverays sur Roglo).

En conséquence : la femme de Pierre PATARD de la Cherbonnière n'est pas la fille de François de REUGNY et de Marie de LOUSEAU. Elle n'est donc pas une descendante de Saint Louis. Il faut donc griser toute cette branche.
Notice
Arbre


01.05.2018   06:45

ALB0410
Othon de LA ROCHE-SUR-L'OGNON
Cité en 1221.
Notice
Arbre


27.04.2018   00:22

GAR1317
Noël Charles RÉMOND
Notaire à Auxerre puis à Besançon
Notice
Arbre


20.04.2018   12:03

PEA1816
Denisette de (dame d'Angivilliers) PERCEVAL
Jean d'Auvergne, premier du nom, releva, du chef de sa femme, un fief de l'évêché de Beauvais assis à Autheuil, au mois de juin 1460.
De son alliance avec Denise de Perceval, dame d'Angivilliers, d'Autheuil et d'Aiglantiers (en Beauvaisis), veuve de Thibaut, dit Lorange, et fille de Pierre de Perceval, écuyer, seigneur d'Angivilliers et d'Alix de Longpré, dame d'Autheuil, il laissa au moins un fils : Jean d'Auvergne.
Notice
Arbre


20.04.2018   12:02

PEA1816
Jean d' (seigneur de la Futaille et d'Autheuil) AUVERGNE
Jean d'Auvergne, premier du nom, releva, du chef de sa femme, un fief de l'évêché de Beauvais assis à Autheuil, au mois de juin 1460.
De son alliance avec Denise de Perceval, dame d'Angivilliers, d'Autheuil et d'Aiglantiers (en Beauvaisis), veuve de Thibaut, dit Lorange, et fille de Pierre de Perceval, écuyer, seigneur d'Angivilliers et d'Alix de Longpré, dame d'Autheuil, il laissa au moins un fils : Jean d'Auvergne.
Notice
Arbre


20.04.2018   07:14

ahector
Guillaume de LOUBES
Si l'on suit Beauchet-Filleau, 2ème édition, il y a 2 Guillaume LOUBES différents, mariés avec deux Jeanne de POIX ou de POUEZ, respectivement en 1403 et 1432, la deuxième est sans contesttion possible la fille d'Adam de POIX, seigneur de Villemort [près de St-Savin, 86], de Forges, de Concrémiers, de Rolniers et de Coussay, et de Marie SAVARY de LANCOSME, la soeur de Jean II de POIX (1410-1487) qui lui constitua une dot de 40 livres sur les terres échues à eux deux par la mort de leurs parents et plus psécialement sur la terre de Manzay ; pour la seconde la filiation n'est pas donnée !
Contrat de mariage par Dargenton Notaire Montmorillon Le jour de la Saint-Berthomier 1403, c'est-à-dire la Saint-Barthélémy, le 24 août. Source : Gaspard Thaumas de la Thaumassière "Histoire du Berry".
Notice
Arbre


18.04.2018   14:51

DAP1152
Catherine FREMAULT
Echevin de Mons
Notice
Arbre


16.04.2018   22:10

ALB0410
Robert de (seigneur du Breuil) COURCELLES du BREUIL
Cité en 1265.
Notice
Arbre


15.04.2018   17:15

ALB0410
Guillaume (seigneur de La Marade) BERTRAND
Cité en 1538.
Notice
Arbre


15.04.2018   10:39

lemonsyl
Antoine (sieur de La Fermerie) BARJAUD
La date de décès d'Antoine BARJAUD est le 26/03/1659 et non 1679 (Registre paroissial en ligne de Faux la Montagne vue 63/216)
Notice
Arbre


16.04.2018   07:43

lemonsyl
Jeanne VEYRIER
Jeanne VEYRIER est décédée entre 1680, date de naissance de sa dernière fille Françoise et 1686 date de la naissance d'une fille de son époux Yrieix DALESME avec Magdeleine FAURIER.
Notice
Arbre


15.04.2018   00:33

lemonsyl
Marie LAMY de LURET
Marie LAMY de LURET est baptisée dans l'église de St Michel des Lions à Limoges
Notice
Arbre


15.04.2018   00:31

lemonsyl
Jeanne CHABROL
Jeanne CHABROL est née en 1642 son parrain est Léonard de MASSIOT conseiller du Roi, sieur du Muraud, habitant de la ville de Saint Léonard. C'est son grand-père, père de Marie de MASSIOT.

Il y a probablement une erreur sur la date de mariage de Jeanne CHABROL avec Jacques LAMY, ce serait plutôt le 02/08/1667 d'après la revue Amitiés Généalogiques du Limousin n°26 (sinon en 1655 Jeanne Chabrol aurait 13 ans).

Il est vrai qu'il existe un congé datant du 22 janvier 1655 à St Jean Ligoure pour un mariage entre "Jacques LAMI sieur de Luret de la ville de Limoges avec damoiselle Jeanne CHABROL de ce bourg", mais peut-être est ce la fille d'un autre couple CHABROL...
Notice
Arbre


15.04.2018   00:04

lemonsyl
Joseph (sieur de Bachellerie) ROULHAC
Conseiller du Roi et son procureur en l'élection de Limoges, d'après le congé de mariage de son fils Joseph de Roulhac datant de 1665
Notice
Arbre


10.04.2018   13:11

jeanyves
David Mégas (empereur de Trébizonde) COMNÈNE
Empire byzantin sous les Comnènes

Après un net recul de ses frontières en Asie mineure et la perte de ses possessions en Italie dans la deuxième moitié du XIe siècle, l'Empire byzantin entreprit sous les Comnènes une période de redressement continu bien qu'incomplet. Cinq empereurs (Alexis Ier, Jean II, Manuel Ier, Alexis II et Andronic Ier) tentèrent pendant 104 ans et par divers moyens de tenir tête aux noblesses terrienne et militaire, soit en favorisant des membres de leur propre famille (Alexis Ier), soit en faisant appel à des conseillers de l'extérieur (Jean II), soit en privilégiant l'une d'elle (Manuel Ier), soit en persécutant l'une et l'autre (Andronic). La réforme du système monétaire conduite par Alexis Ier permit de relancer la vie économique et commerciale, mais cette dernière fut contrariée par l'ascendant de plus en plus considérable que prirent les marchands vénitiens d'abord, génois et pisans ensuite, établis à Constantinople. Sur le plan extérieur, les Comnènes cherchèrent à freiner l'avancée des Turcs en Anatolie tout en maintenant de bonnes relations avec eux pour avoir les mains libres dans la délicate conduite des relations avec les royaumes francs de Palestine et de Syrie et, à travers eux, avec les puissances européennes qui leur étaient apparentées. Mais ce furent les Normands qui, après s'être attaqués aux possessions byzantines du sud de l'Italie et s'être dirigés vers Constantinople, portèrent le coup de grâce à cette dynastie.

Source : article Empire byzantin sous les Comnènes de Wikipedia (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA
Notice
Arbre


10.04.2018   13:01

jeanyves
Constantin COMNÈNE STEPHANOPOLI
C'est à Porto Vitylo que les Grecs conclurent leur contrat de transport pour Gênes avec le capitaine du navire.

En voici le texte traduit de l'italien :



"Entre les soussignés :

Daniel, capitaine commandant le navire le "Sauveur" de nationnalité française du port de Marseille,

D'une part,

Et les habitants, prêtres, jeunes hommes et vieillards de la ville de Vitylo (Laconie),

D'autre part,

A été exposé ce qui suit :

M. le capitaine s'engage à embarquer sur son navire le « Sauveur » les habitants de la ville de Vitylo, au nombre de huit cent environ, de les conduire en lieu chrétien pour fuir les infidèles et mourir dans le saint baptême du Christ.

Du traité conclu avec la République de Gênes par l'intermédiaire de M. Petrarchi Giustinani qui s'est entendu verbalement et par écrit avec plusieurs de nos anciens de Vitylo, il résulte que nous irions saluer le chef de la République, prince charitable et généreux que nous voulons accepter comme notre seigneur : nous désirons nous mettre sous sa protection, ainsi qu'il est convenu, et il nous traitera aux mêmes conditions et avec les mêmes égards que ses propres sujets.

M. le capitaine Daniel, aussitôt que toutes les familles avec leurs effets et les vivres nécessaires à la durée de la traversée seront embarqués, doit faire voile vers Gênes ou Livourne selon que le vent le dirigera vers l'une ou l'autre des dites villes : il mettra de Vitylo à l'un des ports d'Italie un délai de dix jours, sauf le cas de force majeure 1

A notre arrivée à Gênes, nous nous obligeons tous solidairement à payer cinq réaux de nolis par personne, grands et petits indistinctement.

Si quinze jour après notre arrivée à Gênes nous n'avons pas payé la dite somme, nous nous engageons à payer au capitaine vingt réaux par jour d'indemnité.

Personne ne pourra débarquer ni faire débarquer les bagages avant que la totalité du nolis ne soit versée entre les mains du capitaine.

Cet engagement est pris solidairement par tous les passagers.

Fait en double à Porto Vitylo le 20 septembre 1675.

Suivent toutes les signatures.

Archives d'État de Gênes, liasse Grecorum. »

1le navire mis 97 jours pour arriver à bon port et 120 grecs avaient péri.
Notice
Arbre


16.05.2018   11:37

lemonsyl
Noëlle BARJAUD
Source : généalogie de Jacques DUBAYLE issue de "Généalogies limousines et marchoises - Tome V", saisie par Sylvie MAZURE.

D'après les contrats de mariage retranscrits par le CGHML, les autres enfants de Jean BARJAUD et Léonarde THIVEAU sont :
-Antoine BARJAUD marié en 1638 à Anne VANGINOT, sieur de La Fermerie (l'Affermerie sur les registres paroissiaux), décédé le 25/03/1659 à Faux la Montagne
-Léonarde BARJAUD mariée en 1640 à Léonard VANGINOT

et peut-être

-Jeanne BARJAUD mariée avant 1655 à Pierre DUBAYLE, procureur fiscal et notaire royal de La Feuillade (Faux la Montagne, résidant au lieu-dit La Loy)
-Pierre BARJAUD marié à Jeanne VANGINOT avant 1655, décédé en 1658

Sources actes CGHML et registres paroissiaux en ligne de Faux la Montagne (Creuse)
Notice
Arbre


09.04.2018   23:33

lemonsyl
François LARTHE
François LARTHE est sieur du Leyris, bourgeois d'Ordaleix.

François LARTHE et Léonarde JAGOT se sont mariés le 12 février 1668 à Gentioux-Pigerolles, d'après le site internet www.archives23.com consulté le 09/04/2018

Il décède en 1719, veuf de Louise DUBAYLE puis de Léonarde JAGOT ; il avait testé devant Maître ROUX de Royère de Vassivière le 7 mai 1682.
Notice
Arbre